La Nouvelle Tribune

Mali : les touaregs du MNLA prennent Kidal et veulent négocier

Espace membre

Les rebelles du MNLA ont annoncé avoir pris le contrôle de la ville de Kidal, un des objectifs de l'armée malienne. Ils seraient rentrés dans la ville dans laquelle ils n'ont rencontré aucune résistance.

En effet pourchassés par l'aviation française, les islamistes avaient déserté bon nombre de villes ou dans le meilleur des cas, s'étaient fondus à la population. Cette stratégie qui a permis aux français d'annoncer la fin proche de la guerre surprends plus d'un observateur malien. Ces derniers craignent le retour des islamistes au départ des forces françaises. 

Profitant ainsi d'un terrain facile, le MNLA a repris la localité de Kidal et demande à négocier avec le gouvernement malien et ses partenaires de la CEDEAO tout en interdisant l'accès à la ville aux forces armées maliennes. Ces membres exigent toujours la création d'un état indépendant de l'Azawad avec toutes les populations du nord y compris celles qui ne sont pas touaregs. Il se pose donc un nouveau problème: doit-on attaquer le MNLA ou négocier avec lui?