La Nouvelle Tribune

Mali : Human Rights Watch intensifie sa pression sur l'Etat malien

Espace membre

L'ONG HWR (human rights watch) dénonce des massacres contre les minorités du pays notamment les populations touareg et arabes du pays. Selon plusieurs témoignages recueillis par des volontaires de cette organisation auprès de témoins oculaires dans certaines villes du nord, plusieurs types d'exactions ont été commis sur les populations touareg.

On parle de massacres, de viols de femmes perpétrés et d'enlèvements par des soldats maliens en quête de vengeance contre l'ennemi d'hier qui l'a humilié.

Il n'en fallait pas plus pour que l'organisation réclame une enquête d'urgence pour rétablir la vérité mais surtout empêcher d'autres crimes à mesure que l'influence de l'armée malienne s'agrandit.

Mais au Mali, plusieurs personnes s'insurgent contre ce qu'ils appellent une campagne des ONG contre l'Etat malien. A leur corps défendant, ils affirment que les premiers meurtres commis par les islamistes et les touaregs du MNLA n'ont pas connu la même campagne de la part des ong internationales. En effet plusieurs meurtres auraient été commis par les touaregs du mnla, sans parler des islamistes.

Les meurtres d'un camp peuvent-ils justifier ceux d'un autre? La guerre déclenchée contre les islamistes concernent t-elle aussi les touaregs du mnla? Comment faire la différence entre un islamiste touareg et un touareg classique? Comment dans ce cas faire la différence entre une exécution sommaire d'un citoyen touareg et celle d'un islamiste touareg en plein combat? Quand pourra t-on dire que la guerre au Mali est achevée?

Plusieurs questions auxquelles il serait difficile de répondre.. en tout cas à l'étape actuelle de la guerre.