La Nouvelle Tribune

Le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo salue l'intervention française au Mali

Espace membre

Ironie du sort ou réalisme politique? On apprend que le front populaire ivoirien parti de l'ex président ivoirien Laurent Gbagbo actuellement détenu à la Haie, salue l'intervention française au Mali.  Cette déclaration a été faite dans un communiqué du parti transmis aux médias ivoiriens dans la journée d'hier.

"Profondément attaché au caractère laïc, à la souveraineté des Etats africains", le Front populaire ivoirien (FPI), a affirmé, dans un communiqué qu'il "ne saurait accepter la naissance dun Etat théocratique et terroriste aux frontières de la Côte dIvoire".
Le FPI salue "la décision courageuse du président français François Hollande dagir dans lurgence, dans la mesure où il sagit de lutter contre le terrorisme et lobscurantisme", poursuit le texte signé du secrétaire général par intérim et porte-parole du FPI, Richard Kodjo.
Le parti de Gbagbo a également invité le président de la Cédéao, le chef d'Etat ivoirien Alassane Ouattara, "à fournir immédiatement des troupes pour aider larmée malienne à stabiliser la partie libre et à reconquérir la partie occupée".

Chose rare, une unité africaine est constatée autour de la question malienne. Et même les anciens ennemis sont capables de taire leur divergence face à cette menace que représente les réseaux islamistes