La Nouvelle Tribune

La stabilité de la Centrafrique menacée par les rebelles du Séleka

Espace membre

La centrafrique vit des heures difficiles depuis quelques jours. La coalition rebelle du Séléka s'est emparée mardi d'une nouvelle ville, Kaga Bandoro, dans le centre-nord de la Centrafrique, sans rencontrer de résistance, s'approchant un peu plus de la capitale Bangui.

Le président s'est depuis dit favorable à une médiation à Libreville proposée par les Chefs d'Etats de la sous-région. Durant leur avancée, les rebelles n'ont rencontré que peu de résistance de la part de l'armée régulière, qu'on dit désorganisée et démotivée.

Venus du Tchad voisin, des soldats assistent actuellement l'armée régulière. Rappelons que le Tchad avait déjà aidé, en 2003 François Bozizé, l'actuel président à prendre le pouvoir.