La Nouvelle Tribune

Mali : des jeunes demandent aux autorités de faire la guerre aux islamistes

Espace membre

Bamako - Des jeunes maliens ont défilé dans la journée du lundi pour demander aux autorités en place  « d'arrêter les discours et de faire la guerre ». 

Ils ont exprimé leur ras-le-bol face à la situation qui perdure dans le nord du pays pendant que des tergiversations s'observent au sommet de l'Etat.

Pendant ce temps à Gao, dans le nord du pays contrôlé par les milices islamistes, des affrontements ont eu lieu entre des manifestants et les membres d'un des groupes armés, le MNLA. En cause, l'assassinat dans la nuit d'un des leurs, l’enseignant et conseiller municipal Ibrahim Oumarou. 15 blessés ont été dénombrés parmi les manifestants.

Rappelons que, mi-mai, les jeunes de Gao avaient affronté à mains nues des éléments du même MNLA lors d’une première manifestation de protestation contre les multiples exactions et violations de droits qui leur sont imposées. Des manifestations de civils contre les milices islamistes ont été également observées à Douentza, une autre ville du nord du pays. 

La solution à la crise du nord-mali pourrait peut-être venir de la population elle-même...