La Nouvelle Tribune

Syrie : quand Medvedev s’érige en Expert

Espace membre

Le président russe, Dmitri Medvedev estime que la recherche d’une solution au conflit en Syrie doit continuer «y compris à l’ONU»  Pendant que des centaines de Syrien tombent sous les bombardements répétés de l’armée de son allié Bachar el-Assad,  Medvedev estime qu’il n’est pas encore temps d’agir. 

Les loups ne se mangent pas entre eux. En 2008, il avait pourtant envoyé son armée en Ossétie du Sud pour contrer le massacre des civils par le président géorgien Mikhaïl Saakachvili. Quand les intérêts sont en jeu la décision se fait attendre. La Russie est consciente que la Syrie  de Bachar est un pion qu’il peut manipuler à sa guise en raison de sa position géostratégique. Cette position de Medvedev risque donc de ne pas changer, au mépris de ceux qui meurent !