La Nouvelle Tribune

En souvenir de la révolution, un égyptien donne le nom de "Facebook" à sa fille

Espace membre

Jamal Ibrahim a nommé sa fille en l'honneur du réseau social de Mark Zukerberg et du rôle que ce site a tenu dans la révolution Egyptienne. Pour les Egyptiens le Web et les réseaux sociaux ont joué une part importante dans la révolution qu'ils ont menée depuis le 25 janvier. A tel point que Jamal Ibrahim, âgé d'une vingtaine d'années, à nommé sa première-née "Facebook" ce vendredi.  Selon le quotidien Egyptien Al-Ahram: "Jamal Ibrahim souhaitait faire un geste pour commémorer les événements récents et exprimer sa gratitude pour le site de Mark Zukerberg. Il a donc donné à sa fille le nom de 'Facebook'. Leur famille, leur amis et le voisinage se sont réunis autour de l'enfant pour célébrer la révolution qui a démarré sur le réseau social."

Si Twitter, Google ou Youtube ont également tenu un rôle important dans la révolution du 25 janvier, Facebook semble être devenu l'étendard des récents événements. On aperçoit de nombreux tag "Merci Facebook" dans les rues du Caire.
Le gouvernement temporaire dirigé par les militaires s'est lui aussi mis à utiliser le site de Mark Zukerberg pour communiquer avec la jeunesse égyptienne. Le ministère de l'Intérieur du pays fait de même en multipliant la création de pages pour redorer le blason de la police Egyptienne.