La Nouvelle Tribune

Erreur médicale : un médecin mis en examen pour une opération mortelle de prostate

Espace membre

10 mois après le décès d’un de ses patients, un chirurgien français doit en répondre devant la justice. Henry Latour, un homme de 60 ans est passé de vie à trépas des suites d’une intervention bénigne de la prostate qui a viré au drame à l’hôpital de Bourges.

Le chirurgien urologue chargé de l’opération a-t-on appris, a été mis en examen ce mardi pour « homicide involontaire ». Jurant ne pas être responsable du décès de son patient, le médecin est accablé par un rapport de  l’anesthésiste et de l’équipe médicale relevant une importante perte de sang et des témoignages faisant état de ce qu’il était nerveux au moment d’intervenir et a eu des gestes « violents » susceptibles d’endommager la vessie du patient. Le rapport parle également de « boucherie ». Avant sa mise en examen, le médecin incriminé avait été interdit d’exercice par l’Ordre des médecins du Centre.