La Nouvelle Tribune

Zimbabwe : un « vampire » arrêté et jugé à Masvingo

Espace membre

Ce n’est pas une fiction. Un tueur en série qui déclare être un « suceur de sang humain» a été arrêté au Zimbabwe où il est jugé pour de nombreux crimes qu’il a avoués. L’homme qui a été surnommé « vampire » du fait qu’il suce le sang de ses victimes a comparu ce lundi devant un tribunal dans la ville de Masvingo. 

Alois Nduna de son vrai nom, l’homme âgé de 26 ans a terrifié des policiers zimbabwéens pendant sa détention dans un poste de Police à Mvuma, une ville du centre du Zimbabwe.

12 femmes victimes

Passant aux aveux, Nduna a révélé qu’il avait tué et sucé le sang d’au moins 12 femmes entre le centre et le sud du pays. Selon le procès-verbal de la police, le vampire a déclaré qu’il est un « sataniste » et qu’il appartient à une secte dans laquelle on lui a fait croire que « sucer le sang humain le rendrait plus puissant ». Arrêté dans une boîte de nuit à Mvuna, le suceur de sang humain a raconté comment il a tué une belle jeune femme du nom de Hove le 25 avril.  « J’ai saisie Hove par le coup et me suis mis à sucer son sang jusqu’à ce qu’elle s’éteigne définitivement» a-t-il confessé, selon Langton Ndokera, magistrat à la cour de Masvingo.