La Nouvelle Tribune

Usa : Un gynécologue licencié pour avoir stimulé «l’orgasme» chez ses patientes

Espace membre

L’ordre des médecins de l’Ohio, aux Etats-Unis, vient de renvoyer de sa corporation un des siens. Le gynécologue Kurt Froehlich qui exerce depuis 1993 a été licencié au motif de relations «inappropriées» avec certains de ses patientes.

Selon les informations rendues publiques par  la presse américaine, lors d’une séance de consultation chez le docteur Froehlich, une patiente a demandé au gynécologue de lui indiquer son point G. Ce que fit le docteur qui recommencera au cours d’une autre séance avec sa patiente. Mais cette fois, en stimulant la femme «jusqu’à l’orgasme». Ce jeu de stimulation de point G, a confessé le gynécologue interdit d’exercer, s’est soldé par un rapport sexuel.

Lors de son examen, le médecin a avoué avoir également effectué la même opération sur une autre de ses patientes sans toutefois avoir des rapports sexuels avec celle-ci.

Outre ses deux patientes, le gynécologue qui justifie son comportement blâmable par le stress causé, entre autre, par la mort de sa mère et son diagnostic de cancer de prostate, a été accusé par une assistante médicale d’avoir glissé sa main sous sa chemise et tâté son sein une nuit dans son bureau. Il aurait même essayé de pousser sa main sous le pantalon de cette dernière.