La Nouvelle Tribune

New-York : la peste bubonique et des centaines de microbes dans le métro

Espace membre

Que ceux qui empruntent le métro new-yorkais sache qu’il fait une plongée dans un laboratoire de bactéries. Une récente étude de chercheurs de l’université de Cornell aux Etats-Unis, a permis de savoir que des centaines de microbes disputent le métro aux new-yorkais.

Les détails de la publication font état de 637 espèces de bactéries, virus et champignons, recensés dans le métro. Ces microbes ont été découverts dans 4.200 échantillons d’Adn collectés sur les sièges, les portes, les poignées, les tourniquets…La bonne nouvelle est que, bien qu’elles soient aussi nombreuses, ces bactéries  pour la plupart, selon les chercheurs, sont inoffensives. Et pour cela la crainte que pourrait générer la découverte, est écartée. Mais toujours est-il que parmi les bactéries, les chercheurs en analysant leurs Adn, ont découvert que certaines sont à l’origine de maladies résistantes aux médicaments commet l’anthrax et la peste bubonique qui ont leurs agents dans le métro new-yorkais.