La Nouvelle Tribune

Allemagne: un infirmier avoue avoir tué une trentaine de patients

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Infirmier allemand de 38 ans, Niels H., a reconnu avoir tué une trentaine de patients. Il a fait cet aveu lors de son procès qui se déroule depuis septembre 2014. Le procès a lieu au tribunal de Basse-Saxe, un Etat du nord-ouest de l’Allemagne. Les faits sont rapportés par la Deutsche Presse-Agentur (agence de presse) et Le Monde. 

Ses victimes sont des patients gravement malades, hospitalisés entre 2003 et 2005. Les décès sont intervenus suite à des injections de surdoses de médicaments. Lesquelles surdoses auraient été faites sciemment par l’infirmier dans le cadre de sa technique de réanimation de ses patients. D’ailleurs, une soixantaine de patients auxquels ont été injectées ces surdoses ont survécu. Niels est devant les tribunaux pour le meurtre de trois patients et la tentative de meurtres sur deux autres. Et c’est durant ce procès qu’il a avoué à un expert psychiatrique son palmarès d’homicide et les détails y afférant. Il faut rappeler que cet infirmier avait déjà été condamné en 2008 à sept ans et demi de prison ferme pour une tentative de meurtre. Et là, il risque très gros.