La Nouvelle Tribune

Braquage sanglant à Vêdoko : une main de la victime coupée, un braqueur arrêté et battu sauvagement

Espace membre

Il sonnait environ 23h15 minutes, hier, quand deux jeunes gens ont arraché à une jeune dame, sa moto de marque Dayang et son sac à main. Celle-ci venait du côté du siège du 10ème arrondissement pour le carrefour Akossombo. L’un de ses agresseurs qui s’était enfui avec la moto volée, le second ayant réussi à s’enfuir, sera stoppé et battu à mort par les habitants quelques minutes plus tard. 

En effet, les deux voleurs pour réussir à lui enlever sa moto, ont essayé de sectionner l’une des mains de la motocycliste à coups de machette. Elle réussira, malgré la douleur, à alerter l’entourage qui se livrera à une course poursuite contre le conducteur de la moto volée. Celui-ci cherchant une échappatoire, s’est orienté vers le quartier Sêtovi à partir de la rue faisant face au collège d’enseignement général Vêdoko. Mais il n’ira pas loin car, l’état dégradé de la voie (sans issue) ralentira sa course. Le temps d’être rattrapé par les nombreux riverains alertés et surexcités.

Braquage à Cotonou : un mort, trois blessés et une mallette d’argent emportée

Suite à son arrestation, le vil individu subira une vindicte populaire. Il sera correctement molesté avant d’être abandonné moribond dans un lac de sang. Un témoin du braquage a qualifié de sadique l’acte des deux braqueurs car, « ils ont d’abord assommée de coups la pauvre dame avant de tenter de lui couper une main alors même qu’elle essayait de résister », rapporte-il. Pour les riverains qui n’ont pas réussi à identifier le seul braqueur arrêté il est temps que cet axe Kouhounou/Vêdoko soit éclairé afin de réduire la fréquence des cas d’agression. Il faut souligner que la victime a été conduite à l’hôpital après l’arrestation du voleur.