La Nouvelle Tribune

Zimbabwe : 50 dollars d'amende pour avoir laissé ses chiens pénétrer dans la maison de Mugabe

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Michel Pazarangu, un voisin du président zimbabwéen Robert Mugabe va devoir verser la somme de 50 dollars américains d’ici vendredi pour échapper à une peine d'emprisonnement d’un mois. C’est la sentence d’un tribunal de Harare qui déclaré le nommé Michel Pazarangu, coupable d’avoir laissé ses chiens pénétrer dans le domicile du président de la République, situé dans la capitale zimbabwéenne. 

Les chiens qui ont mis leur propriétaire dans ce pétrin, étaient derrière des chevreuils qui dans leur fuite, les ont conduits dans la propriété privée du président Mugabe où ils ont tué un cerf. Selon le quotidien officiel ‘'Herald'', Michel Pazangu, qui dit être agacé de l’attention inutile que l’incident a attiré sur lui et sa famille, a reconnu sa culpabilité et souhaite vite en finir.