La Nouvelle Tribune

Chine : Ils prétextent de fausses maladies pour suivre la Coupe du monde

Espace membre

Le décalage horaire entre Rio (Brésil) et Pékin (Chine) est de onze heures. En chine, les matchs de la coupe du monde de football sont donc diffusés entre minuit et 6 heures du matin. Les travailleurs chinois, fanatiques du cuir rond ont alors trouvé une astuce pour suivre la compétition. 

Selon Francetvinfo.fr, ils se font délivrer de faux certificats d’arrêt maladie. Passant, en effet, une bonne partie de la nuit devant leur petit écran, ils ne sont plus en mesure de se rendre au travail en journée. Ces faux certificats sont disponibles en ligne au prix de 20 yuans, soit 2, 35 euros. Les maux généralement cités sont entre autres la grippe, l’insuffisance respiratoire et l’avortement. Football, quand tu nous tiens !