La Nouvelle Tribune

Irlande : une tombe de près de 800 bébés découverte dans un couvent catholique

Espace membre

C’est une tragédie, au vrai sens du terme. L’histoire s’est produite entre 1925 et 1961 dans un couvent catholique de la ville irlandaise de Tuam, couvent qui n’existe plus aujourd’hui. Des corps de centaines de nouveau-nés, de mères célibataires accueillies dans ce centre par des religieuses, ont été ensevelis dans une fosse septique. 

On parle de 796 corps au total. Depuis 1970, des informations avaient déjà filtré sur l’existence de ce cimetière officieux. Mais on n’avait pas de détails sur le nombre d’enfants enterrés là et leurs origines. La découverte du nombre de nouveaux-nés est à l’actif d’une historienne. Catherine Corless s’est intéressée aux archives de ce couvent après avoir entendu parlé d’un cimetière pour nouveau-né.

« Quelqu’un m’avait mentionné l’existence d’un cimetière pour nouveau-nés, mais ce que j’ai découvert était bien plus de cela », a-t-elle raconté. Avant d’ajouter au Daily Mail que les Bonnes Sœurs de ce couvent ont accueilli des jeunes mères célibataires pendant 36 ans. Durant toute cette période, seul un enfant a été enterré au cimetière de la ville. Alors que les registres du couvent révèlent des décès prématurés de plusieurs centaines de bébés. Ces enfants souffraient de pneumonie, tuberculose, malnutrition et maltraitance. Ces maladies pourraient être la cause principale de leur décès. Un membre d’une famille victime a porté plainte.