La Nouvelle Tribune

Algérie : un imam incite les hommes à battre leurs femmes

Espace membre

Imam et de surcroit, inspecteur au niveau du ministère des Affaires religieuses, Salim Mohamedi, a incité les hommes à battre leurs femmes,  comme ultime moyen pour les ramener sur le droit chemin.

L’information est rapportée par le quotidien arabophone Echourouk  dans une production qu’il a consacrée aux projets de résolutions contre les violences conjugales déposées par des associations de lutte contre les violences faites aux femmes.

A mesure que « les coups ne soient pas trop violents et ne causent pas de blessures corporelles », apprend l’imam, « l’Islam autorise les hommes à battre leurs épouses ».

La recrudescence des violences conjugales en Algérie a suscité l’indignation de plusieurs associations dont le réseau Wassila et l’Association pour l’émancipation de la femme (Aef), en tête, qui sont parvenus à initier une action au parlement dans l’objectif de faire passer un projet de loi criminalisant les violences conjugales. Environ 40 députés y avaient adhéré selon des sources.  Mais ils ont à dos, des politiciens hyper machistes qui dans l’ombre, suscitent des actions contraires.

Une femme soutient l’imam

Des femmes n’épousent pas l’idée de la criminalisation des violences conjugales. Présidente de l’Observatoire algérien de la femme (OAF), Mme Chaïa Djaâfri, dans les colonnes du quotidien Echourouk a fait savoir que cette initiative augmenterait le nombre de divorces en Algérie.  Pour elle, les problèmes de couple doivent être traités dans la discrétion.