La Nouvelle Tribune

Porto-Novo : une tête couronnée mise sous les verrous la semaine dernière

Espace membre

Une scène inédite s’est produite, dans l’après-midi du mardi 29 octobre, à Porto-Novo. En effet, invité pour prendre part à la cérémonie de pose de première pierre du projet de construction du jardin public de Porto-Novo, financé par la Banque Ouest-Africaine de Développement (Boad), en bordure de la lagune de Porto-Novo, le Roi de Latchè, dans la Commune d’Avrankou, membre de l’Association des têtes couronnées et dignitaires des départements de l’Ouémé et du Plateau, sa Majesté Lachèholou Guidimandjègbè, a été purement et simplement mis aux arrêts à son arrivée sur les lieux, en présence de nombreux invités.

Que s’est-il réellement passé ? Pour quelles raisons cette tête couronnée a été arrêtée ? Toutes nos investigations et démarches pour connaitre la vérité des faits, sont pour l’instant restées infructueuses. Mais, selon les informations recueillies sur le terrain, et des sources proches de la Gendarmerie, cette tête couronnée aurait été en garde à vue. Et, des indiscrétions indiquent que son arrestation serait liée à une affaire d’escroquerie, avec une grosse somme d’argent en jeu, qui l’opposerait à un homme d’affaires. Son arrestation a néanmoins suscité quelques remous dans le rang de ses pairs, les têtes couronnées, qui se sont rassemblées dans la cour extérieure de la Brigade territoriale de Gendarmerie de Porto-Novo.

Info publiée la semaine dernière dans la version papier du journal