La Nouvelle Tribune

Madagascar : deux étrangers européens lynchés par les populations

Espace membre

Deux étrangers européens soupçonnés de trafic d'organes ont été tués par des émeutiers ce jeudi à Madagascar. Les émeutes ont été déclenchées par la découverte du corps mutilé d'un jeune enfant. Les événements se sont déroulés sur l'île touristique de Nosy Be, où règnait une ambiance de révolte depuis hier soir.

Les populations s'en étaient déjà prises à des vazaha, surnoms des européens. Des informations contradictoires sont distillées dans la presse locale. D'après certaines sources, il s'agirait de deux français qui ont avoué s'être livré à des trafics d'organe, après avoir été torturé par les émeutiers. D'autres sources évoquent plutôt un seul français et un autre européen non identifié. Plusieurs corps mutilés auraient été retrouvés ces dernières années dans la région. La France a appelé ses ressortissants à rester chez eux. Pour l'heure aucune information officielle ne vient attester la thèse de la culpabilités des deux personnes lynchées. Toutefois, le gouvernement malgache aurait pris des mesures pour ramener le calme et sécuriser les touristes étrangers, très nombreux sur l'île