La Nouvelle Tribune

Sègbèya : un cynocéphale en cavale abattu par les forces de l’ordre

Espace membre

 

Trouble à l’ordre publique et agression physique des populations de Kpankpan (Sègbèya). C’est le bilan de l’évasion d’un primate, hier à Akpakpa. Ayant réussi a défoncé sa cage, l’animal a semé la panique au sein de la population  en griffant certains citoyens. Il a aussi causé des dégâts matériels sur son passage.  Sur plainte des populations, Sylvain Lima, commissaire de Sègbèya a dépêché  sur les lieux une équipe d’intervention qui a procédé à l’abattage de l’animal. Ce dernier n’a été maîtrisé qu’après avoir reçu trois balles. La population heureuse qu’on ait pu la débarrasser du primate a exulté de joie. Le commissaire centrale jean Luc Houndégnon sur les lieux a déclaré que les dommages subits par les populations seront réparés par le propriétaire du babouin.  

Il faut dire que sous d’autres cieux tout aurait été mise en œuvre pour préserver la vie du primate .