Benoît XVI recommande l’utilisation des réseaux sociaux

«Réseaux sociaux: portes de vérité et de foi; nouveaux espaces pour l’évangélisation», est le thème du message du pape Benoît XVI pour la 47e édition de la Journée Mondiale des Communications sociales qui se tiendra le 12 mai 2013. Traditionnellement, ce message est publié le 24 janvier, jour de la fête de saint François de Sales, saint patron des journalistes.

Dans l’Eglise, cette année liturgique est dédiée à la foi, c’est la raison qui justifie le choix de ce thème. Comme le souligne Benoît XVI, la culture numérique est aujourd’hui un des principaux défis pour l’évangélisation. Il y a quelques jours, le pape même a créé un compte tweeter, régulièrement animé. A travers cet acte on pourrait affirmer que l’Eglise Catholique est une structure sociale qui entend vivre les réalités de cette société, qu’elle est une Eglise fort numérisée et ouverte. Ainsi, elle veut apporter son message de  vérité, de justice, de réconciliation, de paix et d’amour à un monde qui se fourvoie dans toutes les directions, à une Afrique en proie à des guerres et conflits sempiternels et au Bénin trahi et maintenant famélique. Le pape invite à utiliser les réseaux sociaux pour des dialogues sincères et des débats sur des questions de solidarité et de développement familial  et social. Selon le souverain pontife, «ces espaces, quand ils sont bien valorisés et de manière équilibrée, contribuent à promouvoir des formes de dialogue et de débat qui, si elles sont effectuées avec respect, attention pour la vie privée, responsabilité et dévouement à la vérité, peuvent renforcer les liens d’unité entre les personnes et promouvoir efficacement l’harmonie de la famille humaine». En plus de la distraction et de l’apport intellectuel qu’apportent ces réseaux, Benoît XVI indique qu’ils sont des canaux pour créer des relations et nouer l’amitié. Ils sont aussi des lieux de partage de connaissances et où l’on peut trouver des réponses aux questions qui fourmillent en soi. «Le développement des réseaux sociaux exige de l’engagement: les personnes participent à construire des relations et à trouver de l’amitié, dans la recherche de réponses à leurs questions, en se divertissant mais aussi en se stimulant intellectuellement et dans le souci du partage des compétences et des connaissances.». Les réseaux ont besoin de l’engagement de tous les utilisateurs pour le dialogue et un débat raisonné. Toutes les cultures interviennent sur ces réseaux, le pape demande donc d’accepter les cultures des autres et pourvoir partager la sienne «Les médias sociaux ont besoin donc de l’engagement de tous ceux qui sont conscients de l’importance du dialogue, du débat raisonné, de l’argumentation logique; des personnes qui cherchent à cultiver des formes de discours et d’expression qui font appel aux plus nobles aspirations de ceux qui sont impliqués dans le processus de communication. Le dialogue et le débat peuvent s’épanouir et grandir aussi quand on converse et prend au sérieux ceux qui ont des idées différentes des nôtres. «Étant donné la diversité culturelle, il faut faire en sorte que les personnes, non seulement acceptent l’existence de la culture de l’autre, mais aspirent aussi à s’en enrichir et à lui offrir ce que l’on possède de bien, de vrai et de beau. ». La Journée mondiale des communications sociales a été instituée lors du concile Vatican II, par le décret sur les Communications sociales Inter Mirifica adopté en 1963.

Inscription Newsletter