Téléphonie: Vodafone révèle l’espionnage de ses abonnés dans 29 pays

Un an après le début des déballages d’Edward Snowden sur les méthodes d’espionnage de l’agence nationale de sécurité américaine (Nsa), l’opérateur de téléphonie, Vodafone, a décidé de parler à son tour. 

Selon un article du journal Le Monde, l’opérateur britannique a décidé de mettre au grand jour l’espionnage de ses clients par les gouvernements des 29 pays où il est présent. Vodafone a en fait rendu public ce vendredi 06 juin 2014, un rapport d’une vingtaine de pages qui donne des détails à ce propos. L’opérateur révèle ce que peut l’être et s’explique sur ce qui ne peut être divulgué.

On en retient que dans tous les pays où Vodafone est implanté, les autorités lui réclament d’une manière ou d’une autre des informations sur les communications de certains de ses clients. Les informations sollicitées concernent entre autres les courriels, les textos, les appels. Cela se fait soit dans le cadre d’une requête légale ou de façon illégale. Dans certains pays, a rapporté Le Monde, les autorités ont un accès direct au réseau de l’opérateur. Il faut noter que Vodafone est l’un des premiers opérateurs mobiles mondiaux avec ses 400 millions de clients en Afrique, Asie et en Europe.

Inscription Newsletter

Suivez-nous

RSS facebook Twitter google plus Youtube