La Nouvelle Tribune

Les fausses offres de crédit de plus en plus fréquentes sur Facebook

Espace membre

Ces organismes non-agréés vont bon train en ce début d'année. Que ce soit sur Facebook, sur d'autres réseaux, sur des blogs ou bien encore des forums, on retrouve de nombreuses offres alléchantes qui promettent monts et merveilles, mais la vérité est tout autre.

Faux organismes, vraie arnaque

Alors qu'on voit de moins en moins d'arnaque à base de "Mon oncle, un riche chef d'entreprise, est décédé... Plusieurs millions de dollars...", comme on a pu en voir pendant des années, un nouveau type d'arnaque prend son envol et commence à faire beaucoup parler de lui. C'est le magazine 60 Millions de consommateurs qui nous met en garde dans son numéro de Février 2016 et qui dénonce ces nouveaux organismes frauduleux qui proposent des crédits très intéressants.

Effectivement, ceux-ci savent y faire et proposent à leurs futures victimes des crédits conséquents à des taux très bas, sans avoir à fournir quelconques pièces justificatives, et qui peuvent être débloqués en moins de 72h, pour peu que l'on s'affranchisse des frais de dossier. L'arnaque commence ici et se termine même parfois par une seconde demande de versement afin de débloquer le prêt. Une technique bien rodée avec des sites qui semblent sérieux derrière, à tel point que de nombreuses personnes se font avoir. Mais, il ne faut pas se leurrer, quand on cherche un crédit pas cher, il ne faut pas trop en vouloir, les propositions sérieuses n'offrent pas autant de facilités !

Des sites parfaitement identifiés

Derrière ces annonces qui semblent sérieuses, et surtout très intéressantes, on retrouve des sites Internet qui ressemblent de près à n'importe quel autre site agréé. Le problème, c'est que ceux-ci ne sont que des arnaques. Toutefois, ils ont clairement été identifiés par l'autorité de contrôle prudentiel et de résolution, l'ACPR, un organisme officiel de la Banque de France en charge de la protection des emprunteurs auprès des banques et assurances.

Cet organisme a ainsi identifié plusieurs sites, la liste n'est pas complète, qui opèrent sans aucune autorisation et dont il faut donc se méfier :