La Nouvelle Tribune

Bénin - Niger : l’OCBN définitivement enterrée le 14 octobre prochain

Espace membre

Il n’y a plus de doute. l’Organisation commune Bénin Niger des chemins de fer  (OCBN), structure bi-étatique de transport ferroviaire, n’existe plus. Après sa dissolution prononcée par les gouvernements béninois et nigérien, la structure va définitivement disparaître.

Le 14 octobre prochain, la messe de requiem de cette structure qui pendant plusieurs décennies a transporté personnes et marchandises du Port de Cotonou dans le Sud du Bénin au Niger et vis-versa, sera dite. Et ce, à la cession des actifs et passifs de l’OCBN à un nouveau concessionnaire, Bénirail. Ce mercredi 7 octobre 2015, le travail d’inventaire et d’évaluation de l’actif et du passif à céder, a démarré.

Le nouveau concessionnaire de la défunte Organisation commune Bénin Niger des chemins de fer est le français Bolloré. La cession de l’OCBN à cette entreprise française a fait et continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive car le premier adjudicataire serait l’entreprise Petrolin de l’homme d’affaires béninois, Samuel Dossou Aworêt. Ce dernier qui apparemment a dépensé beaucoup d’argent dans la renaissance des rails au Bénin, au Niger dans plusieurs autres pays de la sous-région ouest-africaine entend mener des actions en justice.