La Nouvelle Tribune

Afrique : le Gabon veut prendre le lead sur l'huile de palme

Espace membre

Le Gabon a décidé de se lancer à plein gaz dans la production de l'huile de palme. Pour Ali Bongo, d'ici 2017, le pays devrait devenir le premier producteur d'huile de palme sur le continent africain. Une ambition qui est accompagnée par un des spécialistes du domaine, le groupe Olam (Singapour).

Quoiqu'en disent les campagnes sanitaires, l'huile de palme est bien ancrée dans la culture africaine d'une manière générale, et pas que dans les produits industriels, mais aussi dans la vie de tous les jours, notamment en cuisine. Présente dans les assiettes dans plusieurs pays africains, elle est toujours très appréciée par les populations, bien que des études recommandent un usage modéré à cause notamment de sa concentration en acides gras saturés. Qu'importe, au Gabon on a décidé de se lancer dans la filière dans le cadre du programme gouvernemental "Gabon vert". Des plantations ont déjà été mises sur pied par le groupe, et une usine flambant neuve a été inaugurée par Ali Bongo à plus de 100 km de Libreville. Ces installations devraient permettre de créer des emplois dans la région, mais préparer aussi une économie pour assurer l'après-pétrole. 

Toutefois certaines ONG regrettent que la société OLAM prive les populations environnantes de terres arables. L'usine est censée produire 45 tonnes d'huile de palme... par heure.