La Nouvelle Tribune

Economie : le Nigéria s’arroge les grandes institutions financières panafricaines

Espace membre

Très vorace, la première puissance économique du continent africain ne fait plus de cadeau aux autres pays quand il s’agit du contrôle des institutions financières panafricaines. Preuve de cette hégémonie, dans ce mois de septembre, trois hauts fonctionnaires nigérians vont officiellement prendre les directions de trois importantes institutions financières couvrant l’Afrique.

Il s’agit de la Banque africaine de développement (Bad), de Ecobank et de la banque africaine d’import-export Afreximbank. La première, qui passera le 01er septembre prochain sous la direction de Akinwumi Adesina, ministre nigérian de l’Agriculture, est la première institution financière panafricaine ayant la note AAA. Le Nigérian a ravi la vedette à deux ministres des finances, celui du Tchad et celui du Cap Vert. Ce même 1er septembre, son compatriote Ade Ayeyemi prendra les rênes du groupe Ecobank qui regroupe 34 pays africains. Désigné le 08 juin dernier le nouveau président du groupe Ecobank aura comme collaborateur directe un autre Nigérian Emmanuel Ikazoboh qui occupe la présidence du Conseil d’Administration. La troisième institution panafricaine de la liste, sera dirigée par Benedict Orama désigné le 13 juin pour remplacer l’Ivoirien Jean-Louis Ekra.