La Nouvelle Tribune

Commerce extérieur: les Etats-Unis renforcent leur présence en Afrique

Espace membre

Visiblement, les Etats-Unis sont déterminés à rattraper leur retard -par rapport à la Chine- en Afrique.  Depuis quelques années, Washington multiplie les initiatives en direction du continent. Le clou a été le sommet Etats-Unis-Afrique organisé en août 2014 dans la capitale américaine par l’administration Obama.

Un sommet dont l’une des activités principales fut le tout premier forum d’affaires, organisé pour renforcer les liens commerciaux et financiers entre les deux parties. A cet effet, l’agence américaine de commerce extérieur a doublé l’an dernier le nombre de ses représentations en Afrique. C’est du moins ce qu’a rapporté Bloomberg ce mardi 10 mars 2015. Le «Us Commercial Service» qui n’avait des antennes qu’en Afrique du Sud, au Ghana, au Kenya et au Nigeria, a étendu ses tentacules dans quatre autres pays. A savoir, l’Angola, l’Ethiopie, le Mozambique et la Tanzanie.

Il faut rappeler que les échanges commerciaux entre les Etats-Unis et l’Afrique ont doublé en plus d’une décennie. D’environ 50 milliards de dollars en 2000, ils sont passés à 110 milliards de dollars en 2013. Comparé à l’évolution chinoise, actuel premier partenaire commercial du continent, on constate que les Etats-Unis ont encore fort à faire. Les échanges commerciaux entre l’Afrique et l’empire du Milieu sont passés de 10 milliards de dollars en 2000 à plus de 200 milliards de dollars en 2013.