La Nouvelle Tribune

Zimbabwé : Mugabe fait la cour aux investisseurs chinois

Espace membre

Malgré le poids de l’âge, le président zimbabwéen Robert Mugabe sait encore faire la cour aux investisseurs étrangers qui lui plaisent. Cette fois-ci, il a jeté son dévolu sur la  Chine. Ce lundi, il a été reçu par son homologue chinois Xi Jinping, dans le cadre d’une visite de travail, la treizième, qu’il effectue dans l’empire du milieu.

«Nous nous sentons ici comme chez nous… Nous sommes prêts à poursuivre nos relations et à nous en servir pour renforcer nos économies. Et le Zimbabwe en sera naturellement le bénéficiaire » a-t-il déclaré à la suite du président Xi Jinping selon qui « l'amitié traditionnelle entre la Chine et le Zimbabwe a été forgée en luttant de concert contre l’impérialisme, le colonialisme et l'hégémonisme» occidental.

La visite du président Mugabe et sa délégation durera 5 jours.  Et pendant ce temps, Harare va s’employer à décrocher des investissements pour le financement de la construction des infrastructures dans les secteurs  de  l'énergie et des transports. Le Zimbabwe est  un grand allié de la Chine qui est  très présente au Zimbabwe dans les secteurs des mines (des diamants au platine), de l'agriculture et des travaux publiques et selon chiffres officiels, les investissements chinois au Zimbabwe hormis le secteur financier, ont dépassé les 602 millions de dollars en 2013, selon des chiffres officiels.