La Nouvelle Tribune

Après onze ans à Tunis : la Bad enfin de retour en Côte d’Ivoire

Espace membre

Depuis quelques jours, Donald Kaberuka, Président de la Bad a regagné son bureau au siège statutaire de l’institution à Abidjan. La Banque africaine de développement (Bad) est enfin retournée en Côte d’Ivoire dans l’immeuble de l’ex-Centre de commerce international d’Abidjan (Ccia) - comme décidé et annoncé depuis plusieurs mois par ses administrateurs. 

Ceci, après une délocalisation de onze ans à Tunis où l'institution panafricaine s'était installée en 2003 en raison de l'insécurité et de l'instabilité politico-militaire qui régnaient en Côte d'Ivoire. A son arrivée le 12 août dernier, le patron de la Bad a été accueilli par Albert Toikeusse Mabri, Ministre du Développement et du Plan ivoirien accompagné de ses homologues des Affaires étrangères Charles Diby Koffi et des Infrastructures économiques Patrick Achi. C'est donc à Abidjan que Donald Kaberuka terminera son mandat à la tête de la Banque africaine de développement.

Lequel mandat prend fin pour le Rwandais en mai 2015. En attendant, la majorité des équipes de l'institution panafricaine qui comptent environ 1 800 employés devraient s'installer dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire à partir de septembre. Il est à noter que ce retour qui a reçu l’avis favorable du Conseil des gouverneurs de la Bad en mai 2013, a nécessité des investissements de l'ordre de 100 millions de dollars, avait indiqué à l'époque Albert Mabri Toikeusse. Ce dernier a d'ailleurs révélé mardi dernier que la prochaine réunion du Conseil d’administration de la BAD aura lieu le 8 septembre ici à Abidjan.