La Nouvelle Tribune

Activités bancaires dans l’Uemoa : une vingtaine de services gratuits dès octobre prochain

Espace membre

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), dans un communiqué, a donné jusqu’au 1er octobre prochain, aux banques de l’Uemoa pour qu’elles rendent gratuits plusieurs de leurs services aux usagers. Les habitants des huit pays de l’Uemoa pourront s’offrir gratuitement certains services bancaires. 

Ceci grâce à la volonté de la  Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) qui compte relever le taux de bancarisation dans l’espace. Cette volonté s’est traduite par un communiqué rendu public par l’institution financière. Lequel annonce que dès le 1er octobre, les différentes banques des huit pays de l’union offriront gratuitement environ 19 de leurs divers services. En effet, les dits services concernent, d’une part,  l’ouverture de compte, la délivrance de livret d’épargne, la tenue de compte sur livret d’épargne, la transmission de relevé de compte (une fois par mois) et le relevé récapitulatif des frais annuels. Le dépôt d’espèces dans la banque du client « quel que soit le guichet (hors acquittement de frais de timbre fiscal) », le retrait d’espèces dans la banque du client « quel que soit le guichet, à l’exception des opérations par chèques de guichet », et la domiciliation de salaire feront également partie des services gratuits. Tout comme le changement d’éléments constitutifs du dossier du client (éléments d’identification notamment), la mise en place d’une autorisation de prélèvement (ordre de prélèvement à partir du compte) ou de virement permanent (création du dossier) et la clôture de compte.

D’autre part, les mesures de la Bceao n’épargnent pas les moyens et opérations de paiement. Ici, la gratuité concerne précisément le retrait auprès d’un guichet automatique (Gab/Dab) de la banque du client, le paiement par carte bancaire au sein de l’Uemoa, la consultation de solde et l’édition du relevé de solde au Gab/Dab dans la banque du client. Le virement de compte à compte dans la même banque, l’encaissement de chèques tirés sur une banque opérant dans l’espace Uemoa, et l’encaissement de virements nationaux, communautaires et internationaux seront également sans bourse délier pour les clients. Concernant la banque à distance, l’avis de débit et de crédit par voie électronique sera, également, gratuit.

Promotion de l’inclusion financière des populations

Selon le communiqué, la consultation et l’édition du solde et de l’historique du compte à travers le Gab/Dab de la banque du client le seront également.  «Il est porté à la connaissance du public que les services bancaires énumérés seront offerts à titre gratuit par l’ensemble des établissements de crédit exerçant leurs activités dans les pays membres de l’Uemoa, à compter du 1er octobre 2014″, précise l’annonce signée du Gouverneur de la Bceao, Tiémoko Meyliet Koné. A en croire ce dernier, cette mesure a été prise « dans le cadre des actions visant à renforcer l’inclusion financière des populations, l’accélération de la bancarisation et le financement bancaire des Etats membres de l’Uemoa ». Le Gouverneur de la Bceao signale que cette décision a été prise de concert avec la Fédération des associations professionnelles des banques et établissements financiers (Fapbef). Il est à rappeler que cette initiative vise entre autres à « Parvenir à une réduction et à une rationalisation graduelle des conditions de banque appliquées à la clientèle, dans le strict respect du principe de libéralisation desdites conditions en vigueur dans l’Union » le Bénin, le Burkina- Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. D’après le Gouverneur de la Bceao,  une "seconde phase" du processus de " renforcement de l’inclusion financière des populations" "concernera les services à facturer modérément" et fera " l’objet d’une communication en temps opportun".