La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire : création d’un fonds spécial pour les victimes de la crise post-électorale

Espace membre

Discours démagogique d’un président à la quête d’un nouveau mandat où réalité? En tout cas on le retient, le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé, la création d’un fonds spécial pour indemniser les victimes de la crise post-électorale  avant fin 2014.

Tout comme le micro crédit aux plus pauvres au Bénin, le fonds spécial du président Ouattara a un objectif de solidarité national envers les plus démunis et spécifiquement  « les victimes de la crise post-électorale qui  n’ont plus rien - même pas une habitation- ni de travail et sans aucun secours  ».

« Nous donnons maintenant la priorité aux victimes » a déclaré le président Ouattara à l’annonce de la création de ce fonds dont une partie a été déjà constitué et qui sera disponible « avant la fin de l’année ». Selon le président ivoirien, beaucoup de victimes ont été entendues par la Commission dialogue-vérité et réconciliation. «Je crois que ce travail était important : de dire ce qui leur est arrivé, qu’est-ce qu’elles souhaitent  Il y en a qui ont tout perdu » a-t-il jugé.

De même plaide-t-il, il faut la mise en place d’une structure habilitée à recenser les victimes. Sur ce volet il se réjouit du « bon travail » que le Programme national de cohésion sociale fait déjà, estimant« Cela pourrait continuer avec cette structure, ou une autre structure. Mais l’essentiel, c’est que les victimes sentent la solidarité nationale ».

Dans son plan d’aide aux victimes de la crise post-électorale le président Ouattara envisage la mise en place de la couverture médicale universelle à l’image du Ramu au Bénin.