La Nouvelle Tribune

Chemin de fer Abidjan-Tambao : accord de 895 millions $ entre Bolloré et Pan-African Minerals

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Le projet de réhabilitation-construction du chemin de fer Abidjan (Côte d’Ivoire)- Tambao (Burkina Faso) entrera dès ce mois d’août dans sa phase active. Un important accord signé entre le groupe français Bolloré et la société minière Pan-African Minerals du milliardaire romain Franck Timis, devrait faire bouger les lignes. 

Il s’agit d’un mémorandum d’entente signé le 31 juillet 2014, puis ratifié par les gouvernements ivoirien et burkinabé. Cet accord permettra aux deux groupes d’investir 895 millions de dollars, soit environ 440 milliards de Fcfa dans la réhabilitation-construction de la ligne ferroviaire qui lie le port d’Abidjan au gisement de manganèse de Tambao, exploité par Pan-African Minerals. Bolloré se chargera de la réhabilitation du rail Abidjan-Kaya, ville du nord du Burkina Faso, long de 1250 km. Cela coûtera au groupe français 535, 60 millions de dollars, soit plus de 250 milliards de Fcfa. Son partenaire va se charger de la construction du segment Kaya-Tambao, long de 300 km.