La Nouvelle Tribune

Economie : La croissance mondiale doublement menacée selon le Fmi

Espace membre

Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), selon l’agence ecofin, met en garde les dirigeants des pays  du G20 contre des pratiques suicidaires à la croissance de l’économie mondiale.

Les pays  du G20 en particulier les Etats-Unis et la Grande-Bretagne qui devraient mettre en œuvre des mesures pour relever leurs taux d'intérêt en fonction de l'accélération de leurs taux de croissance afin d’éviter une inflation, ne le font pas.

Mme Lagarde qui s’est abstenue de montrer du doigt des  membres (du G20) concernés  a fait observer que« la mise en œuvre des engagements pris est lente» malgré la «forte pression sur les ministres des Finances pour qu'ils prennent des mesures efficaces».

En février dernier,  les pays du G20 s’étaient engagés à trouver 2 points de pourcentage supplémentaire de croissance d'ici cinq ans. Mais le progrès noté 4 mois après est «lent». Si les choses demeurent ainsi, avertit, Christine Lagarde, la croissance en Europe pourrait être «gravement affectée ».

Au même moment elle s’est tournée vers les pays émergents chez qui elle relève «un ralentissement simultané» qui ajouté à celui observé chez les pays du G20 «pourraient être suicidaires pour l'économie mondiale».