La Nouvelle Tribune

Banque africaine de développement : le Luxembourg fait son adhésion officielle

Espace membre

Très longtemps attendu, le Luxembourg adhère, enfin, à la Banque africaine de développement (Bad). Pierre Gramegna, Ministre luxembourgeois des Finances, et M. Donald Kaberuka, Président de la Banque Africaine de Développement (Bad), ont signé, en début de semaine, les accords consacrant cette adhésion. 

Le processus d'adhésion s’est conclu par le dépôt d'un instrument de contribution qui représente l'engagement formel du Luxembourg d'honorer ses obligations financières à l'égard de la Bad et découlant directement de l'adhésion. Selon un communiqué du Ministère luxembourgeois des Finances, le coût de l'investissement se chiffre à environ 25 millions d'euros à amortir sur 8 ans. «Parmi les pays éligibles au Fonds africain de développement, se retrouvent cinq pays partenaires privilégiés de la coopération luxembourgeoise en Afrique, à savoir le Mali, le Niger, le Burkina-Faso, le Sénégal et le Cap-Vert.», a rappelé M. Gramegna. Selon lui, l'Afrique subsaharienne constitue la première zone de concentration de la coopération luxembourgeoise. «L'adhésion du Luxembourg au groupe de la Bad ne peut que renforcer l'action du Luxembourg au profit de ses pays partenaires africains.», a-t-il expliqué.