La Nouvelle Tribune

Uemoa : les opérations interbancaires dépassent 200 milliards de Fcfa

Espace membre

Les opérations interbancaires de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (Uemoa) sont de nouveau au-dessus des 200 milliards de Fcfa. Cette information a été donnée par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). En effet, ces opérations sont passées de 181,40 milliards de Fcfa durant la semaine du 15 au 21 avril 2014 à 201,70 milliards de Fcfa la semaine du 22 au 28 avril 2014.

Le montant des opérations enregistrées par la BCEAO englobe à la fois des prêts et emprunts identiques de 100,85 milliards de Fcfa contre 90,70 milliards de Fcfa précédemment. Le taux moyen pondéré (servant au calcul des intérêts) est ressorti à 4,28% contre 4,35% précédemment. Tous les pays de l'Uemoa ont pris part à ces opérations, avec des montants divers. Les banques sénégalaises ont réalisé les plus importantes opérations du marché avec des emprunts et prêts respectifs de 47,40 milliards de Fcfa et 17,60 milliards de Fcfa. Elles sont suivies par les établissements bancaires ivoiriens qui ont effectué des prêts de 32,15 milliards de Fcfa et 20,35 milliards de fcfa d'emprunts. De leur côté, les banques maliennes ont enregistré 21,50 milliards de Fcfa de prêts pour 9,50 milliards de FCFA d'emprunts. Quant aux banques togolaises, elles se sont retrouvées avec 12,80 milliards de Fcfa de prêts et 3,10 milliards de Fcfa d'emprunts. Elles sont talonnées par les établissements bancaires béninois avec 8 milliards de Fcfa d'emprunts et 7 milliards de Fcfa de prêts. Pour leur part les banques burkinabè ont effectué sur le marché interbancaire des opérations d'emprunts et de prêts respectifs 7,50 milliards et 4,80 milliards de Fcfa. Le Niger a effectué des opérations d'emprunts et de prêts identiques de 4 milliards de Fcfa devançant de loin la Guinée-Bissau qui a enregistré un milliard Fcfa aussi bien en prêts qu'en emprunts.