La Nouvelle Tribune

Evasion fiscale : Singapour et la Suisse renoncent enfin au secret bancaire

Espace membre

La lutte contre l’évasion et la fraude fiscale que les gouvernements ont déclenchée depuis la crise financière de 2008 vient de payer. En tout cas dans une certaine mesure. Singapour et la Suisse viennent de renoncer au secret bancaire, a annoncé l’Ocde (Organisation de coopération et de développement économiques). 

Les deux pays ont en fait rendu publique ce mardi 05 mai 2014 une déclaration officielle dans laquelle ils s’engagent à pratiquer l’échange automatique d’informations bancaires. Ils rejoignent ainsi 34 pays de l’Ocde et 14 pays non membres de l’Ocde dont la Chine et la Russie. Les informations que les administrations fiscales des pays concernées sont censées échanger de façon automatique sont entre autres les relevés de comptes, les dividendes, les revenus des intérêts et des ventes. « C’est clairement la fin du secret bancaire détourné pour des raisons fiscales », a indiqué Pascal Saint-Amans, directeur du centre de politique et d’administration fiscale de l’Ocde, cité par Reuters.