La Nouvelle Tribune

Cherté de la vie dans le monde : l’indice des prix des produits alimentaires haussé de 2,3% en mars

Espace membre

« Les prix des graines et céréales, le plus grand composant de l'indice des prix des produits alimentaires, a augmenté de 5,2% en raison des mauvaises conditions météorologiques aux Etats-Unis et au Brésil, et des tensions politiques dans la région de la Mer Noire». C’est ce qu’a annoncé l’Organisation des Nations-Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (Fao), il y a quelques jours, en soulignant que les prix des produits alimentaires dans le monde ont grimpé de 2,3% en mars.

 C’est à travers son rapport sur l'alimentation mondiale. Il s'agit du deuxième mois consécutif de hausse d'au moins 2% après près de six mois de stabilité relative. Les prix du riz, qui ont augmenté en février, se sont stabilisés en mars. Parmi les autres groupes de marchandises, les prix des graisses et des huiles ont augmenté de 4,5% en raison des conditions qui ont limité la production d'huile de palme en Asie, alors que la viande a augmenté de 1,5% et le sucre de 7,9%, encore une fois à cause des mauvaises conditions météorologiques au Brésil et en Thaïlande. Les prix des produits laitiers ont chuté de 2,5% en mars en raison de la forte production en Nouvelle-Zélande, et d'une demande plus basse en Chine. La Fao a expliqué que son indice général des prix des produits alimentaires mondiaux était à son niveau le plus haut depuis mai 2013. Le rapport de la FAO se base sur un panier de 55 marchandises et de 73 cotations de prix dans cinq grands groupes de marchandises alimentaires.