La Nouvelle Tribune

Réunion ordinaire de l‘année du Comité de Politique Monétaire : les taux directeurs de la Bceao inchangés

Espace membre

« En moyenne, le taux d’inflation annuel est ressorti à 1,6% en 2013 et est attendu à 1,8% en 2014. Les perspectives d’inflation demeurent en phase avec l’objectif de stabilité des prix dans l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (Ueoma)», a indiqué le communiqué final de la première réunion ordinaire de l’année 2014 du Comité de Politique Monétaire (Cpm).

A l’analyse de ces données, les membres du Comité de Politique Monétaire (Cpm) ont décidé de maintenir inchangés les taux directeurs de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). Ladite réunion ordinaire qui s’est déroulée la semaine écoulée, s’est tenue, au siège de la Bceao à Dakar. Cette décision de garder inchangés les taux directeurs de la Cedeao fait, également, suite à une analyse de la situation économique sous-régionale marquée par une évolution modérée de l’inflation et des perspectives de croissance favorables. Selon le CPM, les projections pour 2014 font état d’une relative accélération du rythme de croissance qui atteindrait 7% en dépit du ralentissement de l’activité économique dans les principaux pays émergents partenaires commerciaux de l’Uemoa. Pour M. Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la Bceao et Président du CPM, le maintien des taux directeurs s’explique par l’analyse de la conjoncture internationale et de la conjoncture dans les Etats de l’Uemoa. Celle-ci montre qu’il n’y avait pas de facteurs permettant de modifier les taux de base de la Banque Centrale.