La Nouvelle Tribune

Taxation des entreprises en Afrique : le taux d’imposition est plus élevé que la moyenne mondiale

Espace membre

Le taux d’imposition moyen de l’Afrique est le plus élevé, par rapport au niveau mondial. C’est ce qui ressort d’un rapport publié, le 19 novembre, par le cabinet PwC. Qui est en collaboration avec la Banque Mondiale.

Dénommée «Paying taxes 2014», l’étude a permis d’évaluer les impôts et les cotisations annuelles obligatoires des petites et moyennes entreprises, sur la base d’une «sociétés-types». Au terme de ce rapport, il est à remarquer que le taux africain s'élève à 52,9% du profit net avant impôts, contre 43,1% au niveau mondial. Considéré individuellement, certains pays présentent toutefois un niveau global d'imposition plus élevé: c'est le cas notamment de la France (avec 65,7%, dont 51,7% pour les charges sociales). En Afrique, c'est la catégorie «autres impôts» qui pèse le plus lourd dans la balance. Sont prises en compte, notamment, dans cette catégorie des «autres impôts», les taxes sur les ventes. Même s'il est le plus élevé au monde, le taux d’imposition total en Afrique, a particulièrement baissé ces dernières années. Il était en effet supérieur à 70%, il y a dix ans. Selon les experts de PwC, la baisse est due à la forte diminution des autres taxes, l'imposition sur les profits et le travail étant à peu près constante. Il urge d’inverser la tendance, pour permettre aux entreprises de contribuer convenablement au développement des pays africains.