La Nouvelle Tribune

BCEAO : Le Prix Abdoulaye Fadiga 2014 officiellement lancé

Espace membre

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) accorde beaucoup de prix aux travaux de recherches qui apportent un éclairage nouveau à la politique monétaire ou aux politiques économiques des Etats membres de l’Uemoa.

C’est à ce titre que depuis 2008, elle a initié un prix dénommé «Prix Abdoulaye Fadiga pour la promotion de la recherche économique». La 4e édition de cette prestigieuse récompense a été officiellement lancée ce mercredi 30 octobre 2013, au siège de l’institution monétaire à Dakar. Relayé par un système de vidéoconférence, le lancement de l’édition 2014, du «Prix Abdoulaye Fadiga pour la promotion de la recherche économique», a été directement suivi dans les Directions nationales de la Banque Centrale, situées à : Cotonou, Parakou, Lomé, Kara, Sikasso, Ouagadougou, Bamako, Maradi, Dakar, Niamey, Bissau et San Pédro. Dans son allocution prononcée depuis la Direction nationale de Cotonou, le Professeur Fulbert Géro Amoussouga, président du Comité de lecture du prix, a estimé que le lancement d’un tel évènement traduit la volonté constante des autorités de la Bceao, de soutenir et valoriser la recherche économique dans l’espace de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africain (Uemoa). En effet, Le Prix Abdoulaye Fadiga vise à contribuer à la promotion de la recherche scientifique, sur l’ensemble des questions d’ordre économique, monétaire et financier, qui concernent les Etats membres de l’Union. Au-delà de la promotion de la recherche, le Prix Abdoulaye Fadiga met en évidence l’importance de la recherche dans le processus de réflexion et de décision des autorités des Etats de l’espace Uemoa, dans les domaines économiques, monétaires et financiers. Les résultats issus des travaux de recherche permettent ainsi d’éclairer la Bceao sur des questions majeures, qui concernent la structure des économies de la sous-région, mais aussi la conduite de la politique monétaire. On peut donc retenir que le Prix Abdoulaye Fadiga offre un cadre de communion entre la Bceao et les chercheurs, qui peuvent apporter une contribution à la mise en œuvre d’une politique monétaire efficace, et à l’amélioration du bien-être des populations de l’espace Uemoa. L’honneur est revenu au Gouverneur de la Banque Centrale, Meyliet Tiémoko Koné, de lancer officiellement le concours, qui aboutira à l’attribution du Prix en 2014. Mais avant le lancement, il a rappelé quatre (04) différents thèmes auxquels seront soumis les articles à primer. Il s’agit des thèmes tels que : «l’analyse du financement des économies de l’Union et ses interactions avec le secteur financier et monétaire» ; «l’analyse des questions relatives à la croissance économique et à l’évaluation de l’impact des chocs exogènes» ; «l’évaluation des contraintes relatives à l’intégration économique et financière régionale» ; et enfin, «l’examen des questions relatives au commerce international et aux Finances Publiques». Le Prix Abdoulaye Fadiga est ouvert aux chercheurs ressortissants des huit Etats membres de l’Uemoa. Et les conditions pour y participer peuvent être consultées sur le site web de la Banque Centrale ci-après : www.bceao.int. Rappelons qu’Abdoulaye Fadiga a été le tout premier Gouverneur de la Bceao, entre décembre 1974 et octobre 1988. Ce grand homme, décédé à l’âge de 53 ans en 1988, a, d’après les témoignages, fait preuve d’un engagement exceptionnel pour le rayonnement des intellectuels africains, dans tous les domaines du savoir.