La Nouvelle Tribune

OMD : le Bénin pourrait réduire l’extrême pauvreté de 50% en 2015

Espace membre

A deux ans de la date butoir des Objectifs du Millénaire pour le Développement, les pays africains ne cessent de multiplier les initiatives pour se hisser au rang de ceux qui seront félicités au moment venu.

 Parmi ces pays,  seize se démarquent et pourraient réduire l’extrême pauvreté qui sévit dans leurs populations, de 50% à l’horizon 2015, conformément aux Objectifs du Millénaire fixés par l'ONU. Il s’agit, entre autres, du Bénin, du Burkina Faso, du Ghana, du Rwanda, de l'Ouganda, du Malawi, de l'Ethiopie.

C’est ce que révèle le rapport de One-France, publié il y a une semaine. Et pour continuer dans la même lancée, ces pays devront investir plus dans l’éducation et/ou la santé car, selon le rapport, les pays ayant affecté, ces dix dernières années, une part importante de leurs dépenses publiques à la santé, à l’éducation et l’agriculture, affichant de meilleurs résultats pour ces secteurs, ont considérablement avancé, car lesdits secteurs ont un impact direct sur le développement et la réduction de la pauvreté, par ricochet.

Par ailleurs, le rapport souligne la responsabilité des partenaires financiers dans l’atteinte de cette réduction de la pauvreté de  50% par ces seize pays africains concernés. « "L'aide publique au développement a son rôle à jouer dans l'atteinte des OMD. Si on demande aux Etats africains de tenir leurs engagements, il doit en être de même pour les pays donateurs". Or, on observe une baisse inédite de 6% de cette aide à destination des pays d’Afrique subsaharienne entre 2011 et 2012 », souligne le rapport.

Seulement, pour atteindre l’objectif de cette réduction, les pays africains concernés devront redoubler d’ardeur et bien gérer leurs ressources internes afin qu’elles puissent mieux bénéficier à tous leurs peuples.