La Nouvelle Tribune

La Boa et la Bhb œuvrent pour «chacun une maison»

Espace membre

Dans le souci de répondre aux attentes de la clientèle béninoise qui reste fortement attaché à la construction ou à l’acquisition d’une maison ou à l’achat d’un terrain, la Bank of Africa et la Banque de l’habitat Bénin ont lancé hier à la salle Baobab de l’hôtel Novotel Orisha à Cotonou, deux nouveaux produits.

Tout le monde, qu’il soit dans le secteur privé, semi-public ou public, rêve de pouvoir habiter dans sa propre maison. Désormais ce rêve est possible grâce à la Boa et la Bhb qui ont lancé, dans la matinée d’hier, deux produits: «Prêt Ma Maison» et «Plan Epargne Logement». Deux produits imaginés par ces deux banques pour leurs clients actuels et futurs. L’objectif de ces deux produits est de permettre aux plus grands nombre de personnes d’accéder à une solution financière satisfaisante, ou d’épargner pour acquérir ou construire sa maison.

Le «Prêt Ma Maison»

Selon Maxime Elégbédé, Responsable marketing et communication de la Boa, il s’agit d’un crédit à moyen ou long terme, amortissable mensuellement, destiné à financer l’acquisition ou la constriction d’un bien immobilier à titre de logement principal pour le salarié. Pour bénéficier du «Prêt Ma Maison» (Pmm), il faut, entre autres, être titulaire d’un compte chèque à la Boa avec domiciliation irrévocable du salaire, faire un apport personnel de 5 à 10%, souscrire à une assurance vie, une assurance incendie et avoir entre 21 et 60 ans au plus, au terme du crédit. Le taux d’intérêt varie à partir de 8,5%, avec des réductions exceptionnelles pour les clients qui ont souscrit au plan épargne logement.  

Le «Plan Epargne Logement»

Pour ceux qui ne pourront pas souscrire au«Prêt Ma Maison», la Boa donne une autre possibilité: souscrire au Plan Epargne logement» (Pel). Ce plan est un compte d’épargne adossé à un compte chèque abritant la domiciliation du salaire. Il est alimenté par des virements automatiques mensuels gratuits et des versements exceptionnels. Il permet à son titulaire de bénéficier du Prêt Ma Maison dont le montant est fonction du revenu et du montant épargné. Il permet de financer «l’acquisition ou la construction d’un bien immobilier». L’épargne constituée est rémunérée au taux réglementaire de 3,5% majoré de 0,5% par la Banque, soit 4%. Les intérêts sont capitalisés pour accroitre l’apport personnel du client. Aux dires de Maxime Elégbédé, c’est un produit simple, souple, rentable, économique et surtout sûr.   

Pour le directeur général de la Boa, Cheikh Tidiane N’Diaye, c’est une innovation, et les prêts se font sur 20 ans. Pour lui, ces deux opportunités offertes  aux clients n’existent nulle part dans la sous-région et répondent à un besoin d’accompagner, de façon responsable, les clients à travers des solutions adaptées leur permettant d’acquérir ou de construire un logement.