La Nouvelle Tribune

Mines, infrasturctures et Tic : le Canada veut davantage s’impliquer en Afrique

Espace membre

En Afrique, le Canada veut davantage s’impliquer dans les mines, les infrastructures et les Technologies de l’information et de la communication (Tic).

African trade Insurance Agency (Ati) et Exportation et Développement Canada (Edc) ont signé un protocole d’entente, a-t'on appris de sources concordantes ce week-end. Ce protocole d’entente vise à offrir des produits et des services financiers qui faciliteront les investissements directs à l’étranger et les échanges commerciaux entre l’Afrique et le Canada. Les secteurs visés sont les industries extractives, les infrastructures et les Tic. Selon la directrice Afrique de l’Edc, « L’Ati occupe une position privilégiée sur certains des marchés africains les plus difficiles et les connaît donc très bien». «L’Afrique compte de nombreux marchés dont le fort potentiel s’accorde parfaitement avec l’expertise canadienne, a-t-il ajouté. Un partenaire comme l’Ati agira comme un catalyseur. Il contribuera à réduire les risques liés aux échanges commerciaux Canada-Afrique et le coût des activités commerciales sur le continent africain.»