La Nouvelle Tribune

Quinzaine de la Francophonie au Bénin: L’édition 2017 se tient jusqu’au 31 mars

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Dans le cadre de la célébration de l’édition 2017 de la journée internationale de la Francophonie, prévue pour le 20 mars prochain, il est lancé depuis mercredi dernier, la ‘’Quinzaine de la Francophonie’’ au Bénin.

«J’aime, je partage mon 20 mars». C’est le thème retenu pour la célébration de la Journée internationale de la Francophonie cette année. En prélude à la célébration prévue pour le 20 mars, une ‘’Quinzaine de la Francophonie’’ s'est ouverte à partir de ce mercredi 15 mars 2017, au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération à Cotonou. Lancée par le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopérative, Aurélien Agbénonci, cette quinzaine a lieu jusqu’au 31 mars 2017. Au cours du lancement, l’autorité a mis un accent particulier sur les actions de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), en lien avec le programme d’action du gouvernement béninois.

La Commission nationale permanente de la Francophonie (Cnpf), pour célébrer ladite quinzaine, a élaboré un programme composé d’une série de 16 manifestations. Des activités culturelles, sportives, scientifiques, des jeux concours de promotion de la langue française, et des séances de vulgarisation du plan stratégique de la francophonie 2016-2022 sont prévues pour marquer l’événement. A la fin de ces manifestations sur toute l’étendue du territoire nationale, aura lieu un forum de réflexion sur les actions de la Francophonie au Bénin, autour du thème «Bilan et perspectives à l’horizon 2021».

A la cérémonie de lancement de quinzaine déjà, il y a eu une petite conférence d’échanges thématiques, avec des personnalités dont le maire de Bohicon Luc Atrokpo, Ousmane Alédji acteur culturel, Stéfano Amékoudi directeur du campus numérique francophone de Cotonou. Tous avec des exemples bien précis, ont témoigné de la grande contribution de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), dans leurs domaines respectifs pour le développement du Bénin