La Nouvelle Tribune

Modèle de collège: Le Bénin apprend de l'expérience de la Côte d’ivoire et du Sénégal

A lire

USA : un fils de Mohammed Ali victime du décret Trump?

Afrique du sud: les victimes d’hier, agresseurs d’aujourd’hui

se connecter
se connecter

Cotonou accueille depuis ce mardi 14 février 2017, un atelier d’échanges sur le modèle de collège au Bénin. Il s’agit d’une initiative du ministère des enseignements secondaires et de la formation professionnelle dans le cadre du projet d’appui à l’enseignement secondaire.

Un projet financé par l’Agence française de développement (Afd). L’intérêt de cet atelier est de présenter l’état des lieux du collège au Bénin et les orientations stratégiques du gouvernement béninois pour un enseignement secondaire accessible et de qualité. « Cet atelier est beaucoup plus un cadre ouvert d’échanges avec des experts et décideurs de pays sociologiquement voisins au nôtre et qui ont déjà un vécu pertinent dans la réforme du collège, il s’agit pour nous de tirer profit de leurs expériences afin d’éviter des erreurs », précise d'entrée Adidjatou Mathys, représentante des ministres de l'éducation. Son vœu est que le Bénin puisse apprendre de l'expérience ces pays.

« En 2015, la population scolarisable du préscolaire au secondaire est estimée à 4, 7 millions d’enfants, soit 44% de la population totale, au collège, au cours de cette même année, la population scolarisable est estimée à 950 mille apprenants, d’ici 2030, les effectifs pourraient être multipliés par 4 », a expliqué Catherine Bonnaud, directrice de l’Agence française de développement dans son exposé.

Les participants au détour de ces travaux vont mettre en exergue les réflexions du Bénin avec celles de la Côte d’ivoire et du Sénégal. Par ailleurs, les interventions de l’Agence française de développement au profit du ministère béninois de l’enseignement secondaire vont aider à la construction de plusieurs salles de classe dans les collèges.