La Nouvelle Tribune

Environnement: Le Conseil diocésain sensibilise sur l’appel du Pape François

Espace membre

Dans le cadre de l’édition 2017 de la semaine des laïcs ouverte samedi 7 janvier au Bénin, le Conseil diocésain des laïcs a organisé hier au chant d’oiseau à Cotonou, une conférence animée par l’Abbé Colbert Goudjinou autour de l’encyclique du Pape François sur l’environnement.

L'audato si' (Loué sois-tu), l’encyclique publiée le 24 mai 2015 par le Pape François sur l’écologie était au cœur d’une conférence publique organisée dans la matinée d’hier, mardi 10 janvier 2017 par Le Conseil diocésain des laïcs au chant d’oiseau à Cotonou. C’est dans le cadre de la semaine des laïcs qui se déroule du 7 au 14 janvier 2017 au Bénin. C’est une conférence initiée pour rappeler et maintenir ce dialogue que le souverain pontife a voulu avec chacun et tous pour une prise de conscience et «une conversion écologique globale» afin de sauver la maison commune «terre» menacée. Elle a été animée par le Directeur de l’Institut des artisans de justice et de paix (Iajp), l’Abbé Colbert C. Goudjinou pour qui, cette encyclique est un appel du Pape à une action urgente face à cette crise.

Dans son exposé de la lettre écrite en 6 chapitres, le conférencier indique que le Pape est parti d’un panorama de résultats scientifiques sur les questions environnementales et l’évangile de la création pour ressortir les racines humaines de la situation et faire des propositions. Il souligne que l’auteur de l’encyclique conseille comme piste, l’écologie intégrale qui intègre toutes les composantes de la problématique que ce soit l’homme et ses semblables, et la nature elle même. C’est un processus éducatif qui prône un nouveau style de vie et bannit certaines attitudes de l’Homme. D’après l’Abbé Goudjinou, il s’agit entre autres, de l’indifférence totale aux questions environnementales, l’intégrisme écologique et l’intégrisme économique. Chaque être humain, de sa position, doit prendre conscience de ce que même un simple acte sur l’environnement dans sa maison a un effet sur le monde entier et chercher toujours à en poser de positif. Le Pape, selon le Directeur de l’Iajp, souhaite que ce processus éducatif soit conduit dans un dialogue multiculturel et interdisciplinaire transparent et honnête qui donne la parole à tous et à toutes