La Nouvelle Tribune

Bénin : Absence remarquée de Talon aux côtés des adeptes du culte Vodoun

se connecter
se connecter

Les adeptes du culte Vodoun ont célébré ce mardi 10 janvier 2017, la fête des religions endogènes comme ils l’ont souvent célébrée ces dix dernières années : sans la présence du Président de la République.

Patrice Talon, le chef de l’Etat béninois, bien qu’ayant récemment déclaré que l’Afrique est d’origine Vodoun et dire sa conviction de ce que « la fête des religions endogènes à vocation à contribuer à révéler notre patrimoine culturel et cultuel au monde entier » n’était en effet pas aux côtés des dignitaires du culte Vodoun.

Le numéro 1 des Béninois a simplement fait représenter le gouvernement aux manifestations officielles à Covè par son ministre des Infrastructures et des Transports, Hervé Hèhomey, et fait un post sur sa page twitter dans lequel il « souhaite une bonne fête des religions endogènes à tous les adeptes du culte Vodoun ». Rien ne laisse transparaître pour le moment que dans les années à venir, l’actuel locataire de la Marina participera à la célébration de cette fête des religions endogènes. On se rappelle que lors de la cérémonie de lancement du Programme d’actions du gouvernement (PAG), le 16 décembre dernier, le chef de l’Etat avait déjà signifié qu’il n’avait pas l’intention de faire la promotion de la spiritualité et de la religion Vodoun.

Il faut rappeler que la fête des religions endogènes a été instituée dans les années 1990 par l’ancien Président de la République, Nicéphore Dieudonné Soglo.