La Nouvelle Tribune

Fête du printemps: Les Béninois vivent la 8ème édition du Happy chinese new year

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Il se tient depuis samedi au Bénin, la 8ème édition du Festival du nouvel an chinois (Happy chinese new year) sous le signe du coq, annoncée quelques jours à l’avance dans une conférence de presse du comité d’organisation au centre culturel chinois de Cotonou.

Les Béninois, une fois encore à la découverte de la culture chinoise. C’est le Happy chinese new year (Hcny), le Festival du nouvel an chinois. La 8ème édition s’est ouverte le 07 janvier dernier. C’est la plus grande fête chinoise célébrée dans près de 400 villes de plus de 140 pays dans le monde, à en croire le Directeur du Centre culturel chinois de Cotonou, Jun Wei.

«C’est le lieu d’apprécier et de comprendre la culture chinoise», a-t-il indiqué lors de sa conférence de presse du 4 janvier dernier.

Cette fête selon lui, a lieu à travers 2100 activités dans le monde. Pour le compte du Bénin pour cette 8ème édition, les Béninois vivront une dizaine de manifestations culturelles programmées pour les amener à la découverte de la quintessence et de l’immensité de la culture chinoise, d’après l’administrateur du festival, Patrick Idohou.

La troupe de la province Gansu au Bénin

Ces manifestations, c’est déjà la danse du dragon, le défilé international de mode, le lancement de la semaine de la cinématographie chinoise sur l’Ortb qui ont marqué la cérémonie de lancement samedi dernier au centre culturel chinois de Cotonou. Suivra le spectacle Vip qui sera donné par la troupe chinoise de la province Gansu samedi 21 janvier prochain à la salle rouge du Palais des congrès de Cotonou à partir de 19 heures. Cette même troupe sera conduite vers Porto-Novo le lendemain sur l’esplanade extérieur de l’Assemblée nationale pour un spectacle grand public à partir de 18 heures. A cette occasion, d’après les précisions de l’administrateur du festival, plusieurs groupes folkloriques béninois seront de la partie pour le brassage culturel. Porto-Novo ne sera pas la dernière étape de la troupe de Gansu au Bénin. Elle passera aussi à l’Espace Adjadi à Pahou dans la commune de Ouidah le mardi 24 janvier 2017. Le programme du Hcny 2017 au Bénin prévoit également une soirée gastronomique pour le jeudi 26 janvier prochain à 19h à l’Ambassade de la République populaire de Chine au Bénin. Aussi, est-il prévu, une quinzaine de la cinématographie chinoise du 1er au 15 février 2017 avec comme activité principale, une exposition sur les objets traditionnels de la fête du printemps chinois. Cette quinzaine a lieu à l’espace Adjadi à Pahou et à l’espace Ouadada sis à Porto-Novo.

King Mensah et Fafa Ruffino en concert

Le concours organisé annuellement à l’intention des élèves dans le cadre du Hcny est orienté cette année dans le domaine du design. A propos, il est imposé aux postulants des créations sur les lanternes. Ce n’est pas un choix fortuit, selon Dr Bellarminus Kakpovi, Directeur adjoint de cabinet du ministre des sports. Il rappelle qu’à chaque nouvel an chinois, la tradition exige qu’il soit accroché une lanterne à chaque porte. Ceci est source de lumière, source de développement au profit des acteurs culturels et leurs œuvres selon le Dac. C’est l’une des raisons pour lesquelles le ministère du tourisme et de la culture apporte son soutien à ce festival, fait savoir Maxime Dansou, représentant du Directeur des arts et du livre. La soirée de délibération et de remise de prix aux lauréats de ce concours de design aura lieu le samedi 11 février à l’espace Adjadi. Elle sera couplée avec une compétition de piroguiers et un concert de King Mensah et de Fafa Ruffino.

Le festival connaitra son épilogue le 18 février. Tout ceci sur le signe du coq, symbole de la franchise et d’honnêteté. C’est le signe de la nouvelle année chinoise qui commence le 28 janvier