La Nouvelle Tribune

Bénin: deux morts suite aux violents heurts entre fidèles de Banamè et population à Abomey

Espace membre

Deux morts, plusieurs blessés graves et d’énormes dégâts matériels. C’est le bilan de violents heurts dans la matinée de ce dimanche 8 janvier 2017 entre fidèles de l’église de Banamè et population de la ville historique d’Abomey.

A en croire les informations rapportées par l’Agence Bénin presse (ABP), tout serait parti de la croisade d’évangélisation dénommée « messe de réincarnation de l’humanité » entamée par les « Daagbovi » comme se font appeler les fidèles de Banamè dans la ville. Lors de cette campagne d’évangélisation, ils auraient menacé de désacraliser les temples Vodoun qui foisonnent dans cette ville qui a vu naître le célèbre roi résistant Béhanzin.

Estimant que cette menace de désacralisation des temples Vodoun est un affront au roi du royaume d’Abomey et aux dignitaires du culte Vodoun, la population a décidé d’en découdre avec les adeptes du « dieu de Banamè ». Pour ce faire, les habitants se sont mobilisés sur la voie Bohicon-Abomey à hauteur de Djimè, projectiles et amulettes en main. Ceci pour affronter les « Daagbovi ».

Selon nos sources, les violences ont duré plusieurs heures, malgré les appels au calme lancés par les autorités communales et préfectorales. Les affrontements ont fait de nombreux blessés. Des sources hospitalières rapportées par l’ABP font état de deux morts. Les dégâts matériels sont également énormes, notamment des motos et de véhicules à l’aide desquels se déplaçaient les fidèles de l’église de Banamè incendiés. On évoque une dizaine d’engins à deux roues et quatre roues.