La Nouvelle Tribune

Bubedra : 08 personnes arrêtées pour malversation présumée

Espace membre

Les faits de malversation présumée se multiplient dans le pays. Après la nébuleuse relative à la gestion des redevances des véhicules d’occasion en transit aux frontières béninoises, un autre fait de prévarication présumée vient d’être mis à nu, notamment au niveau du Bureau béninois des droits d’auteurs (Bubedra).

Ce mercredi 30 novembre 2016, huit (08) agents de cette structure chargée de la protection des droits  des artistes ont été interpellés et placés en garde à vue à l’ex-Brigade économique et financière (Bef). Les agents gardés à vue l’ont été à la suite d’une plainte déposée par des artistes. Ces derniers accusent les agents du Bubedra de détourner les fonds de la structure. Le mode opératoire de ces agents qui feraient partir d’un réseau, à en croire  Jean-Pierre Kiki Hountin, président des fédérations des associations des artistes de musique traditionnelle du Bénin, est simple. « Ils créent des artistes fictifs qui viennent percevoir des droits d’auteur sans être artistes. D’autres sont à la caisse et vident les sous du Bubédra. Dès que les percepteurs ramènent les sous, au lieu de les verser à la Banque, ces agents s’en mettent plein les poches », a dévoilé l’artiste qui fait savoir que le réseau présumé de prévaricateurs a été découvert en 2014 lorsqu’un « faux cinéaste » est venu chercher indûment 600 mille francs CFA.